Forum des passionnés des MZ

Vous aimez votre mz, vous êtes cool et vous aimez partager : ce forum est fait pour vous

Octobre 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» ETZ Forever
Nos aventures ! EmptyHier à 21:04 par samyb

» Avis 125 TS
Nos aventures ! EmptyHier à 18:31 par samyb

» Besoin d'un avis et plus si possible
Nos aventures ! EmptyHier à 17:34 par Jef

» Nouvelle Mob ??
Nos aventures ! EmptyHier à 12:54 par Dany45

» Humour du jour
Nos aventures ! EmptyHier à 12:45 par lolosxm

» MZ-BK350 sur 2ememain
Nos aventures ! EmptyHier à 9:33 par Jef

» Belles photos
Nos aventures ! EmptyHier à 8:04 par pilou64

» Pistolet de sablage
Nos aventures ! EmptyHier à 7:58 par Jef

» anniversaire
Nos aventures ! EmptySam 12 Oct 2019 - 16:53 par thegaby


    Nos aventures !

    jyva28
    jyva28
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 4049
    Date d'inscription : 31/03/2013
    Age : 69
    Localisation : Eure & Loir
    Humeur : Ça dépend des jours !

    Nos aventures ! Empty Nos aventures !

    Message  jyva28 le Dim 15 Sep 2019 - 23:44

    Et si on se racontait un peu nos vies de motards et nos aventures ?

    J'ai passé mon permis au retour de mes obligations militaires, au joli mois de mai de l'année 1970 en la belle ville d'Avignon.
    A l'époque, nous pouvions faire ça en candidat libre. Une demande déposée en préfecture et un simple timbre fiscal acheté au bureau de tabac du coin suffisait.
    Pour ma première tentative de permis A (toutes catégories) j'avais emprunté la CB125 Honda d'un pote.
    Elle était assez grosse pour paraitre plus que sa cylindrée, en tout cas elle impressionnait plus qu'une 125 Motobécane latérale.
    Et puis, mon frangin avait maquillé l'emblème du réservoir pour faire croire à une 175 cc.
    L'examinateur n'y avait vu que du feu mais il ne m'avait pas donné le beau papier rose pour autant.

    Mon deuxième essai je le faisais sur une T500 Suzuki, toujours empruntée, et ce fut le bon.
    Un petit tour dans l'avenue, un demi tour, sans poser le pied, dans une ruelle adjacente, quelques questions basiques sur le code et roule ma poule !
    Très heureux de mon succès, en repartant, je gratifiais l'examinateur d'une superbe roue arrière, il en fut tout ébaubi !

    Malgré ce beau permis tout neuf, mes finances ne m'avaient permis de m'offrir, de moitié avec mon beau-frère, qu'un modeste 125 Honda K3.
    Son magnifique bicylindre ne résista pas longtemps aux surrégimes que je lui imposais. Il fallait bien ça pour espérer suivre la 125 Yamaha YAS3 de mon copain Luc dans les virolos du massif des Alpilles.
    Une bielle éprise de liberté, un carter éventré, mon fier destrier avait perdu de sa superbe.
    La bécane étant encore sous garantie, la réparation fut faite chez Charly Dubois à Nîmes où je l'avais acheté.

    Mon embauche à la SNCF m'ayant conduit à Dreux je n'étais pas très loin de mon frère qui travaillait au garage de La Folie Méricourt à Paris.
    C'est par son entremise que j'ai pu échanger mon K3 et son moteur neuf contre un joli 120 cc Kawasaki, vraisemblablement unique en France.
    Je le possède toujours et certains d'entre vous ont le privilège de le connaître !

    Depuis, les années ont passé et je roule désormais sur mes deux superbes TS 250 Colzette et Mamie-Blue. Quand je pense qu'à l'époque je les trouvais très laides et bien entendu indignes d'un motard qui se respecte . . .

    guguz
    guguz
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 2538
    Date d'inscription : 26/09/2009
    Age : 48
    Localisation : 72
    Humeur : même pô mal!

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  guguz le Lun 16 Sep 2019 - 6:25

    bravo beau récit ,belle histoire bien retranscrite yessss
    frédo crado
    frédo crado
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 1110
    Date d'inscription : 08/01/2014
    Localisation : bretagne
    Humeur : avec fredo il n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  frédo crado le Lun 16 Sep 2019 - 9:09

    dans la série voyage compliqué...:
    Départ le 6 aout le matin du Berry pour l'Espagne avec un pote en passager. J'avais à l'époque (en 1985) un Honda 550 cbx f. d'autres potes partait avant nous en voiture avec tous les bagages; rendez au Perthus;
    70kms et vlan dans une épingle du coté du pont de menat sur la sioule (depuis ils ont retaillé la route ) je perd l'avant et on glisse; je me relève dans l'élan, juste des égratignures pour nous deux ( ça pissait un peu quand même) et un phare pété pour la moto. Une bagnole s'arrête sort la trousse de secours mais n'avait pas de sparadrap....du coup on retourne à st eloy les mines. Chez le pharmacien qui nous soigne immédiatement et gratuitement, sept produits différents sur une plaie! Bon ce n'est pas le tout mais faut y aller car les copains doivent avoir pris une sacré avance. Et on roule et on roule, on saute le déjeuner après Clermont l'autoroute n'existait pas, la 9 avec ses virolos! je n'ai pas vraiment pu apprécier. Bref on arrive à la frontière vers 21h....pas de copains! pas de quoi dormir sur place, pas de vêtements chauds, rien. Donc retour sur perpignan pour trouver un abri au chaud; il est 2h du mat, pas d'hôtels bon marché, la gare (le centre du monde) fermée pour cause d'attentat (eh oui c'était les débuts...), on fini dans un abri bus, pas dodo évidement. 7h du mat se dépêcher d'appeler les parents des potes pour leur dire qu'on les attendra au PERTHUS et pas ailleurs; eh oui là encore les portables n'existait pas.... Limite syncope je dois dormir un demi-heure dans un champ. Nous revoilà à la frontière et les potes arrivent enfin: ils étaient à un autre poste frontière et nous attendaient!!!! passage en Espagne : ON Y EST!
    jyva28
    jyva28
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 4049
    Date d'inscription : 31/03/2013
    Age : 69
    Localisation : Eure & Loir
    Humeur : Ça dépend des jours !

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  jyva28 le Lun 16 Sep 2019 - 9:19

    frédo crado a écrit:dans la série voyage compliqué...:

    Quelle aventure ! Excellent !
    Gas23
    Gas23
    Grand reporter
    Grand reporter

    Nombre de messages : 728
    Date d'inscription : 06/12/2014
    Age : 71
    Localisation : Bénévent l'Abbaye Creuse
    Humeur : Généralement bonne

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  Gas23 le Lun 16 Sep 2019 - 13:14

    Ben, ça, c'est une journée à péripéties comme on les aime, preuve que ça n'arrive pas qu'à nous ! super

    Bon, Janot a lancé cette rubrique pour qu'on évoque tous nos aventures, pour ma part j'en ai quelques unes déjà écrites, mais ne soyons pas trop gourmands dès le départ, place aux récits de chacun...
    Jef
    Jef
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 3889
    Date d'inscription : 28/04/2011
    Age : 62
    Localisation : Morvan
    Humeur : J'essaye d'etre cool

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  Jef le Mar 17 Sep 2019 - 11:07

    Une petite histoire de motard ou il est question de fumée bleue cylindre à trous et randonnée, un souvenir émouvant pour moi

    https://www.viedemotard.fr/2017/11/08/balade-en-50-qr/
    Jef
    Jef
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 3889
    Date d'inscription : 28/04/2011
    Age : 62
    Localisation : Morvan
    Humeur : J'essaye d'etre cool

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  Jef le Mar 17 Sep 2019 - 11:08

    On commence à raconter nos mémoires, est ce qu'on deviendrait pas des vieux c..
    bevilacqua
    bevilacqua
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 6923
    Date d'inscription : 17/05/2015
    Age : 58
    Localisation : yenne savoie
    Humeur : une explosion par tour

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  bevilacqua le Mar 17 Sep 2019 - 12:29

    Jef a écrit:On commence à raconter nos mémoires, est ce qu'on deviendrait pas des vieux c..

    euh
    Gas23
    Gas23
    Grand reporter
    Grand reporter

    Nombre de messages : 728
    Date d'inscription : 06/12/2014
    Age : 71
    Localisation : Bénévent l'Abbaye Creuse
    Humeur : Généralement bonne

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  Gas23 le Mar 17 Sep 2019 - 14:15

    Jef a écrit:On commence à raconter nos mémoires, est ce qu'on deviendrait pas des vieux c..
    On radote pas, on partage ! Et je croyais que c'était moi le vieux ronchon... samba
    meuzeu
    meuzeu
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 2119
    Date d'inscription : 23/12/2014
    Age : 52
    Localisation : La Roche sur Yon
    Humeur : bonne

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  meuzeu le Mar 17 Sep 2019 - 19:15

    Gas23 a écrit:
    Jef a écrit:On commence à raconter nos mémoires, est ce qu'on deviendrait pas des vieux c..
    On radote pas, on partage ! Et je croyais que c'était moi le vieux ronchon... samba

    Meuh nonnnn !

    Les "jeunes" (qui ne vous suivent que de quelques années ...) raffolent de ces récit !

    Alors, allez_y !
    gilou
    gilou
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 2362
    Date d'inscription : 06/07/2012
    Age : 63
    Localisation : Yonne
    Humeur : 12 / 7 de tension quand on m'emm........pas

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  gilou le Mer 18 Sep 2019 - 8:38

    on remet les aventures des trois mousquetaires

    https://www.viedemotard.fr/2018/08/21/mz-tamalou-bourgogne-tour/

    on s'est bien marré , on recommencera
    avant Gouyette
    Gas23
    Gas23
    Grand reporter
    Grand reporter

    Nombre de messages : 728
    Date d'inscription : 06/12/2014
    Age : 71
    Localisation : Bénévent l'Abbaye Creuse
    Humeur : Généralement bonne

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  Gas23 le Jeu 19 Sep 2019 - 16:45

    Attends, Gilou, j'ai pas encore tout lu, j'ai copié le texte pour l'imprimer, ce sera ma lecture du soir... Et ensuite je te dis quoi ! santé

    Mais en attendant, en voici une belle tranche datant de 1967.


    1967, le 13 juin, au vu des radios de ma clavicule (je sais, je conserve tout !)...
     
        J'ai une épaule en l'air, clavicule gauche cassée suite à une mauvaise entrée en mêlée, au rugby... Et ça me « gave grave », vu que comme souvent le jeudi après midi on devait aller faire une virée à Vallon-Pont-d'Arc. La sortie habituelle, par Villeneuve, Sauveterre, Roquemaure, Bagnols-sur-Cèze, Barjac, Vallon-Pont-d'Arc, les gorges de l'Ardèche, St-Just, Pont-st-Esprit et retour par Bagnols... Un périple à virages de 190 bornes environ.
     
        Facile d'imaginer ma déception ! Mais c'était sans compter sur la solidarité des copains. Pas de racisme dans la bande, un 125 était autant considéré qu’une 750... Surtout quand Estienne (avec un "S") était au guidon de son 125 Peugeot face à Jésus tentant de faire avancer sa 700 Météor ! Mais n'anticipons pas... Devant mon désarroi, Pierre décida que je pourrais bien grimper derrière lui sur sa 350 Yamaha YR1 toute neuve pour faire la virée.
     
        Évidemment j'étais partant, mais pas si rassuré que ça ! Pierre allait très vite, certainement le plus rapide de nous tous, que ce soit à l'époque des mobs ou plus tard avec son redoutable Terrot 125 ETDS préparé à base de pièces Nougier. Et il ne tombait jamais, contrairement à son frère Bernard, abonné du goudron... Mais enfin, sur la YR1, c'était une autre histoire ! Bref, heureux mais avec les fesses serrées...
     
        Rendez-vous au Moto-Club boulevard St-Ruf à 14 h et en route. Vu la tournure qu'a prise la virée, je nommerai les protagonistes du spectacle au fur et à mesure de leur apparition dans la représentation. Départ donc, en fanfare, du Moto-Club, "Milou" (dit "rebord de quelli" **) en tête sur sa T100, suivi par "le Banquier" (**) sur mon 175 Terrot Rally ex Nougier, le tout traqué par la meute des poursuivants...
        
        200 m après le Moto-Club, le boulevard fait une très large courbe à droite pour déboucher sur le carrefour de la Rue de Provence. De ce fait on ne voit les feux qu'au dernier moment. Milou a stoppé au rouge et Banquier qui avait le nez dans le guidon ne l'a pas vu... Premier carton de la journée ! Si le Terrot n'a rien eu, à part le garde-boue avant tordu, la Triumph s'est vue amputée de son feu rouge. Nous sommes arrivés alors que la bagarre avait déjà commencé. Et nous d'exciter les belligérants dans un élan enthousiaste...
     
        Il y a bien Estienne qui a embouti l'arrière d'une 203 à la sortie du pont suspendu, dit "la planche-à-ficelles" mais c'est parce que son Peugeot n'avait quasiment pas de freins, ça ne compte pas ! Et puis face à la rixe des feux de St-Ruf, aucune importance. D'ailleurs la 203 n'avait rien... On ne peut pas dire non plus que l'ardeur d'Estienne avait été calmée par ce coup de "pas de chance".
     
        Pour éviter la difficile traversée de Villeneuve-lez-Avignon (on dit aussi -lès-), une rocade fait le tour du Fort-St-André perché sur son rocher. Une merveille de grande courbe à gauche suivie d'un large droit. En 125, avec un peu d'optimisme, ça passe à fond et Jean-Pierre, alias "John-Prachon-Velocette", a bien cru réitérer cet exploit avec sa 250 Ducati Desmo... Faut croire que non ! Comme tout le monde serrait la corde à gauche (y a un peu de visibilité) il a cru bon de faire l'extérieur à tout le paquet en doublant par la droite. Quand il s'est mis par terre (ben, oui, quelle question !) il a filé à plat ventre tête première dans un tas de déchets végétaux qui justement se trouvait là ! La vie est ainsi faite...
     
        « - Si on doit s'arrêter tous le 10 mètres pour relever un fada qui s’est vautré, on n'est pas rendu ! », qu'il a dit Bernard, vu que lui, quand il tombe, personne ne s'arrête plus et que même il faut qu'un de la bande aille chercher son père pour le récupérer... Alors on a continué notre route. Et rien n'est arrivé de dramatique jusqu'à Barjac, même la sortie du petit Pascal (Norton 88 SS) dans l'herbe, en pleine ligne droite de Codolet, à côté de Marcoule, qui n'a eu d'autre conséquence qu'une grosse brassée de broussailles coincée entre moteur et le cadre. Au cours de l'arrêt à Bagnols pour attendre les retardataires, il a eu "tout le temps de brouter son foin, des fois que ça l'aurait fait grandir ?", comme l'a suggéré Chou... Robert, c'est son vrai nom, 500 Matchless G80 1950...
     
        Sur la petite route entre vignes et garrigue, tortueuse et défoncée au possible, Jésus a cassé une fixation d'amortisseur de sa Météor. Christian, mécanicien chez un armurier. Christian, dit "Christ", puis par fine déduction Jésus. Sa machine était proche de l'épave, mais c'était pour lui la plus belle au monde ! Faut relativiser, là... Une couleur aubergine pastel tant elle avait passé, une usure extrême et une conception archaïque : simple berceau interrompu modèle de non-rigidité, bras oscillant fixé sur la boîte, un ridicule double frein avant de 150 mm (le même que sur les 50 Gitane Testi !) pas capable de simplement ralentir le poids monstrueux de la bête... Mais un moteur beau à voir (pas le sien, à cause des fuites d'huile cuites et recuites).
     
        Cette panne d'amortisseur n'allait quand même pas l'arrêter dans sa sortie, surtout que "Gim", son passager, n'aurait pas voulu rentrer en stop. Donc : Banzaï ! Parce qu'en plus cette enclume est persuadé de pouvoir, par la finesse de son pilotage, tenir la dragée haute à toute cette bande de ploucs d'avignonnais. C'est bien un lyonnais, tiens !
     
        Ça y est, ce coup-ci, on a attaqué le gros morceau : l'Ardèche, ou du moins ses gorges. La route n'est pas encore ce qu'elle sera 5 ans plus tard. C'est une route étroite et mal revêtue bordée de murets délabrés, les virages sont très serrés et pas relevés du tout. Une route idéale pour un bon 50 ou une 125 pas trop lourde. La Peugeot d'Estienne, par exemple : 3 vitesses au réservoir, des pneus Michelin "Flèche d'Or" de la belle époque, 7 ch. et 80 km/h en pleine folie... Mais un couple d'enfer, et si le pilote va bien, attrape-moi si tu peux ! 
     
        La CB 125 d'André n'est pas mal non plus, mais beaucoup trop lourde. Le 125 Terrot de Bernard est très à l'aise, mon 175 y est redoutable, rien à faire pour le suivre, surtout aux mains de ce furieux de Banquier. La Ducat' va bien aussi. La Yam' s'en sort grâce à sa puissance et ses accélérations... La Matchless rame loin derrière avec la 88 SS et la T100 de Milou se démerde entre les 2 groupes. J'oublie quelqu'un ? Non. La Royal-Enfield est un désastre inclassable qui ne peut même pas suivre la R50 BMW de Michel qui finit de percer ses caches-culbuteurs dans des raclements joyeux...
     
        Pourtant il remonte, le rascal ! Nous venons de perdre pas mal de temps à doubler une nana dans une Estafette qui roulait fort mais prenait un peu toute la couverture. De là un beau regroupement derrière la Yam, les 125 d'Estienne et Bernard étant assez loin devant au cul du Banquier sur mon Terrot. Et derrière nous, dans un long gauche sans visibilité qui se resserre à cause d'un coude de l'Ardèche, qu'ouïs-je ? KRRR... Je me retourne pour voir Jésus tenter un intérieur impossible à tout le monde. Excès d'optimisme ou freinage au panneau "Trop tard" ?
     
        Toujours est-il que cette andouille tente ce truc infaisable et finit par s'y mettre ! André, qui a entendu ce sinistre raclement de ferraille sur le goudron, annonciateur de catastrophe, tente désespérément de se dégager de la trajectoire et accélère d'un coup. Mais sous son accélération l'arrière se dérobe et il part au tas lui aussi... Arrêt des 2 machines dans le muret heureusement en bon état ici.

        En fait, ce n'est pas l'accélération de la 125 qui a fait glisser la roue arrière d'André, mais la tête du pauvre Gim descendu malgré lui de la Météor, puisqu'elle  est aussi par terre ! Jésus quand à lui gît lamentablement à plat ventre au milieu de la route. Qué cagade ! Le casque de Gim porte la marque du pneu AR de la Honda, son blouson est remonté au milieu du dos et il ne reste de son Jean que la ceinture, les coutures latérales et le bas des jambes. Il est salement écorché et saigne comme un goret. Je ne parle même pas des cris, et il n'a pas fini de chanter...
     
        L'Estafette qu'on venait de doubler s'est arrêtée et la nana sympa propose son aide. Elle sort sa trousse de secours et entreprend de soigner les bobos du beau blond. Nous, nous faisons la ronde autour en entonnant une chanson paillarde en provençal : "Quan ère pitchounet ma mère mé branlade, nan qué siu grandet, mi branlès tout soulet..." Je te laisse le soin de traduire ! Et l'autre qui beugle comme un veau, y va pas la fermer ?
     
        Finalement Gim ne pourra pas rentrer à moto, la nana propose de le ramener chez lui en Staf'. Il n'aura pas tout perdu, elle est bien mignonne ! Mais l'ambiance n'y est plus et le retour se fait en ordre dispersé. Pierre repart au taquet, et 15 km plus loin ce qui devait arriver arrive, lui aussi y va de son gadin. Je me souviens d'avoir heurté le parapet avec la tête, puis je me suis réveillé 3 mètres plus bas, allongé sur le dos dans l'herbe. Nous rentrons bien moins vite avec la YR1 blessée autant que l'amour-propre des 2 frères. J'ai très mal aux épaules et beaucoup de difficultés à me cramponner.
     
         Dimanche : je souffre sous le regard réprobateur des parents furieux et le lundi une radio décèlera une fracture de la clavicule droite ! Bravo, me voilà avec les 2 côtés bandés... Et les vacances qui arrivent !
     
        La conséquence de cette chute bien malheureuse sera une rupture définitive avec les 2 frangins Pierre et Bernard. Pierre prétendra que s'il était tombé, c'était de ma faute, j'aurais selon lui redressé la moto dans le virage. Bon...
        En tous cas, cette sortie fut mémorable, et mise à part cette fichue clavicule, le souvenir que j'en garde est celui d'une franche rigolade. Joe Bar Team ??? 
     
    ** L'équipe :
         " Rebord de quelli"... En provençal, le quelli est un pot de chambre. Milou avait des lèvres charnues et retroussées en rebord de pot de chambre !
         " Banquier", de son autre surnom "Pèbre"... Banquier parce qu'il travaillait à la Lyonnaise de Banque. Pèbre à cause de son penchant pour le pastis. Pèbre veut dire poivre, pébron, c'est poivrot. Pas bien flatteur, tout ça. En tous cas, bon camarade et une force herculéenne. Très fin pilote aussi.
         " Gim"... Jean-Pierre, un copain de classe de la 4ème à la terminale. Il avait une bleue, AV88, puis un 100 Twin-Jet Yamaha et enfin une CB 250 rouge et blanche. Mon inséparable, bien qu'il ne jouât pas dans notre petit orchestre de jazz. mais je n'allais pas souvent chez lui, il insultait ses parents et ça me mettait très mal à l'aise.
         " Estienne"... J'ai oublié son nom de famille. Après sa 125 Peugeot, il a eu une 750 Suzuki mauve, la belle "bouillotte", qu'il maniait avec brio. Un cœur d'or, copain de classe au long cours lui aussi. Ce sera le seul à venir à notre mariage en 73. Le trompette de l'orchestre.
         " Michel", le troisième du club des 4 avec Gim, Estienne et moi, a acheté sa BMW parce que d'après ses parents, une moto de flics c'était un gage de sécurité. Tu parles ! Il usait un cache-culbu par sortie ! Mais aussi il soufflait merveilleusement dans sa clarinette.
            Le chanteur du groupe était un autre de la classe, Jacques Moulières, Flandria Rekord, qui a enregistré quelques 45 tours sous le nom de Jacky Moulières. Il n'était pas participant à nos sorties. Lui, c'était un calme !
     
        Banquier, Chou, Pierre et son frère Bernard, faisaient partie d'un autre clan auquel j'avais eu accès par Gim, cousin de Banquier. Ils avaient été les premiers à avoir des vraies motos.
     
        Jésus était tombé dans l'équipe à Janot, avec Jean-Louis (on en reparlera, de celui-là !), Nani, André... Puis Jean-Pierre, dit "John Prachon Velocette" pour je ne sais quelle raison. Il avait sa bande à part avec Milou.

    Affaire à suivre ! clin

    jyva28
    jyva28
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 4049
    Date d'inscription : 31/03/2013
    Age : 69
    Localisation : Eure & Loir
    Humeur : Ça dépend des jours !

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  jyva28 le Ven 20 Sep 2019 - 6:02

    Ce n'était pas le Joe Bar Team, c'était le "jobard team" !
    jyva28
    jyva28
    Redac'chef
    Redac'chef

    Nombre de messages : 4049
    Date d'inscription : 31/03/2013
    Age : 69
    Localisation : Eure & Loir
    Humeur : Ça dépend des jours !

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  jyva28 le Sam 21 Sep 2019 - 17:03

    Salut les gens !
    J'ai partagé quelques aventures avec mon frangin Gaston (Gas23).
    Certaines l'on été au guidon de mon Kawasaki 120 cc que je possède à côté de mes deux MZ TS 250.
    Vous connaissez Colzette, la TS/1 jaune de 1980 et Mamy-Blue ma TS de 1974 avec boîte 4 vitesses récalcitrantes.
    En fait elle s'est vu greffer une boîte 5 et depuis c'est un rêve !

    Juste avant elles, je possédais une Suzuki GT 380, revendue pour acheter mes deux TS.
    J'ai aussi possédé une Goldwing 1200 GL Aspencade que je viens juste de revendre.
    Le rapport poids de la machine / puissance du pilote était à mon désavantage.
    En tout cas elle était bien trop lourde pour mes 70 ans et mon dos fraîchement opéré !
    C'était une enclume, je ne la regrette qu'à moitié . . .

    Mon Kawasaki de 1969, modèle C2TR 120 "Roadrunner", certains d'entre vous le connaissent ou en ont peut-être entendu parler.
    Ce petit "vélomoteur" comme on disait à une certaine époque, c'est une histoire d'amour de presque 50 ans . . . bientôt les noces d'or !
    Nos aventures ! Kawa_c12

    Il est arrivé au garage de la Folie-Méricourt où travaillait Gaston, dans les bagages d'un américain débarqué à Paris et qui voulait  le faire passer aux mines pour l'immatriculer en France.
    Une fois les démarches faites (facilement car l'administration était moins regardante en ces temps lointains, en 1971 . . .) il n'en a plus voulu.
    J'avais par ailleurs demandé à mon frangin s'il pouvait s'occuper de revendre ma 125 Honda K3.
    Il l'a proposée à cet américain qui la voulait bien à la condition de reprendre le 120...
    Je n'étais pas très chaud au départ mais finalement j'en suis tombé amoureux.
    La preuve ? Je l'ai encore, 48 ans après !

    C'est un modèle un peu spécial. Il possède une boîte 4 rapports, sélecteur au pied gauche mais "tout en bas" avec un barillet sans fin qui permet de passer de la 4ème au point mort et inversement, faut pas se mélanger !
    Cette boîte quatre est relayée par un réducteur commandé par un levier externe. En fait, il possède 8 vitesses, 4 longues pour la route et 4 courtes pour les chemins . . .
    Bien entendu, comme toute Kawasaki qui se respecte, l'admission est par distributeur rotatif et le graissage est séparé.

    J'ai vécu avec lui bien des aventures - on va vous les raconter -  avant qu'il ne tombe définitivement en panne.
    Le volant magnétique avait cassé, peut-être suite à une descente sur Avignon à des régimes inavouables.
    Comme il n'était pas importé, je n'avais pas trouvé à l'époque de quoi le réparer chez les boutiquiers de la marque.
    Puis, l'amour de ma vie, le mariage, les enfants, la vie professionnelle, ont fait qu'il est resté stocké.
    De grange en grenier, un peu chez moi en Eure et Loir, un peu chez mon frère dans la Creuse . . . démonté, empilé dans des cartons, des pièces ont été égarées !
    Et puis, grâce à Internet et ebay toutes les pièces, perdues ou rendues inutilisables par les années, ont été retrouvées pour quelques euros, le plus cher étant souvent le port depuis l'Amérique, l’Australie ou le Canada !
    D'autres pièces ont dû être refabriquées, comme par exemple un carter latéral ou le support de batterie. Mais après "quelques dizaines d'heures" de boulot, la guérison du 120 est totale...

    Je m'en sers maintenant pour aller à la boulangerie ou à la pharmacie et pour quelques balades tranquilles.
    Il est même allé dans le Morvan mais il faut ménager sa vieille bielle . . .
    Nos aventures ! Ob_0cf10


    Contenu sponsorisé

    Nos aventures ! Empty Re: Nos aventures !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 14 Oct 2019 - 2:56