Forum des passionnés des MZ

Vous aimez votre mz, vous êtes cool et vous aimez partager : ce forum est fait pour vous

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» motobécane av 88 89
Aujourd'hui à 18:55 par luna

» TS 125 1980
Aujourd'hui à 18:44 par tyrilom

» Humour du jour
Aujourd'hui à 18:25 par Nobru

» sous la noie
Aujourd'hui à 18:11 par Jef

» Belles photos
Aujourd'hui à 18:05 par jyva28

» Faux Contact Veilleuse de Phare
Aujourd'hui à 5:32 par Claudius

» l aventure recommence
Hier à 19:24 par Nobru

» Boitier électronique spécial capteur ETZ génération 1 et 2
Hier à 19:07 par franck

» le bon coin 2017, c'est parti !
Hier à 13:18 par Nobru


    De 1945 à aujourd'hui

    Partagez
    avatar
    franck
    Admin

    Nombre de messages : 5203
    Date d'inscription : 05/03/2009
    Age : 51
    Localisation : 92
    Humeur : Bonne

    De 1945 à aujourd'hui

    Message  franck le Dim 7 Mar 2010 - 18:23

    1945 : démontage et remontage

    1945 Le 3 juillet le démontage de l'usine DKW sur ordre des forces d'occupation soviétique commence. Tout le parc de machine est emballé et est transporté en Union Soviétique. Le dynamitage des bâtiments est empêché par certains anciens membres de l'usine avec le soutien du maire Heinz Seidel après des pourparlers avec l'administration soviétique. Un groupe d'ingénieurs comprenant Hermann Weber, Heydenreich et Schmidt est emmené pour la construction des annexes d'ouvrage démontées près de Ishewsk. Ils reviennent en 1948. Hermann Weber décède à Ishewsk.
    Le 24 septembre, un groupe d'ouvriers et d'employés fondent la "construction mécanique coopérative (DKW) e. G. m b. H. Zschopau". Avec 39 machines vieillies, sont fabriqués des ustensiles de cuisine des appareils d'apiculteur, des étagères des poêles et autres outils, mais avant tout l'usine est affectée à la production de bois de chauffage. Un lieu de production sur le terrain de la gare Zschopauer est affecté à la réparations des wagons endommagés. Le nombre d'employés fin octobre : 150. A la fin de l'année a lieu le transfert de la coopérative dans l' "usine de construction Saxon" .

    ----------------------------------------------------------------------------------

    De lourdes destructions apparaissaient le 16 février
    1945 après le bombardement aux abords de l'usine DKW.
    7 morts, en général les femmes et enfants, étaient à déplorer

    ----------------------------------------------------------------------------------


    1946 Au printemps, l'entreprise est chargée en raison de l'ordre SMAD 170 de la fabrication de pièce de rechange pour tout le programme DKW. La fabrication se déroule dans 4 grands ateliers. Dans le bureau d'études soviétique 10 à Chemnitz s'occupent les ingénieurs Crains, Bergauer, Prüssing et d'autres, en tout 70 personnes, avec en projet la construction d'une nouvelle de motocyclette et l'élaboration de modèles. Jusqu'en août on étudia les moteurs. La voiture l'union AG est dépossédée le 30 juin par le référendum en Saxe. Avec le 1 juillet, l'intégration de l'usine DKW dans l'administration industrielle, on affecte l'usine à la construction de matériel de transport sous la désignation de firme "l'ouvrage de motocyclette IFA Zschopau" avec 271 employés. A la fin de l'année le déplacement de l'entreprise se fait près de Wilischthal à la demande des forces d'occupation. La marque d'entreprise devient: "l'usine IFA DKW, Griessbach, poste Wilischthal" .
    --------------------------------------------------------------------------------

    Un moteur apparait : le type EL 303 de 5,6 CV / 3000 au minimum.

    --------------------------------------------------------------------------------


    1947 Des outils de production, dépossédés par le référendum 1 et 2 de la métallurgie GmbH., sont transmis par l'administration d'Ind.19 à l'usine DKW. Ainsi la surface de l'entreprise progresse, mais l'usine manque sérieusement de machines, de matières premières et des ressources financières. Le développement d'un vélomoteur l.60 est rejeté pour construction défectueuse. Dans le bureau d'études soviétique, une machine de 250 cm3 un 2-temps à moteur boxer et à transmission par cardan est élaboré.

    1948 Avec la reprise de la production on prépare la RT 125. Après la réforme monétaire en juin, on constate l'amélioration graduelle de l'équipement de l'usine DKW. A Wilischthal, 1.700 motocyclettes sont produites.




    1949 le 5 Septembre. - La libération de l'usine de motocyclette Zschopau de la production de motocyclette pour le SMAD. L'exposition de 3 RT 125 à eu lieu à la foire de printemps De Leipzig. Le personnel passe de 398 à 445 employés. Dans la tentative IFA, Kurt Kämpf et OD Hermann Scherzer (pilote) développent une IFA-RT-125-Rennmaschine qui est employée pour la première fois en juillet à "Stralsunder à la course de bains". Scherzer gagne en 1949 le Championnat 125 de la RDA.
    --------------------------------------------------------------------------------

    Modèle de vélomoteur l.60

    --------------------------------------------------------------------------------





    1950 Des nouvelles motos à Zchopau

    1950 Le 27 mars - Ouverture du combinat d'enseignement IFA dans l'ancienne usine maîtresse de Zschopau. Au cours de l'année reviennent aussi les services de production de Wilischthal près de Zschopau et s'organise la productiondans les grandes salles 6, 7, 13, 14 et 15. Le 12 juin - la fondation du service compétition de l'entreprise avec le moteur BSG Zschopau. Le chef est Albin Hennig. La première exportation de 110 RT 125 aux Pays-Bas et 150 en Norvège à lieu. A la fin de l'année la construction d'un modèle expérimental le BK 350. Une RT 125 est à la 3ème place du championnat de rue panallemand dans sa catégorie.


    1951 Victoire dans plusieurs courses de Erhard Krumpholz avec la RT 125 . Il succombe seulement une fois sur la Solitude Ewald Kluge (dkw/Ingolstadt) après un duel sans merci. A partir du 1 octobre, la raison sociale DKW ne peut plus être utilisée selon une instruction ministérielle.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Erhard Krumpholz sur l'IFA-DKW RT 125

    --------------------------------------------------------------------------------


    1952 Lancement de la production en présérie de la BK 350 (le 2 cylindre-2 temps moteur boxer avec transmission par cardan, 15 CV). L'usine dispose de 728 ouvriers et employés. Production : 8.135 motocyclettes (8.104 RT 125, 31 BK 350). Erhard Krumpholz devient champion de RDA en 125 cm3 . Bernhard Petruschke gagne plusieurs courses sur la RT-125 ZPH amélioré par Daniel Zimmermann.

    1953 L'adjonction à l'oeuvre maîtresse de l'entreprise populaire l'ouvrage de motocyclette Zschopau (VEB Motorradwerk Zschopau) MZ. Création d'un service de compétition MZ sous la conduite de Walter Kaaden et avec les pilotes Erhard Krumpholz, Horst Fügner et Siegfried Haase auxquels Bernhard Petruschke se joindra tardivement. Quatre victoires en 125 cm3 sont remportées par Fügner, Haase et Kaaden.


    1954 La mise en production de chaine de montage pour le traitement de moitiés de boîtiers. La fabrication d'une version améliorée de la RT, la RT 125/1. Cinq victoires en 125 cm3 des MZ de compétition avec Krumpholz, Fügner et Kaaden. L'utilisation d'un 250 CM3 -bi-cylindre de compétiton avec Siegfried Haase pour la première fois sur le triangle Schleizer, est sans succès. MZ met en place et construit une crèche pour les enfants des employés.

    1955 29 juin. Rudolf Meixner (le champion de RDA de tout terrain ) meurt d'un accident à Isny/Allgäu. 16.Octobre. Première organisation d'une compétiton de tout terrain "autour de la ville MZ de Zschopau". Horst Fügner devient champion de RDA en 125 cm3 et Vizemeister avec une machine de 250 cm3. Il obtieint aussi certaines victoires de classe internationales

    --------------------------------------------------------------------------------

    Horst Fügner un pilote de format mondial
    se classe en 125 cm3-MZ comme en 250 cm3 .

    --------------------------------------------------------------------------------


    1956 Avec le début de l'année, celle-ci voit arriver la RT 125/2 sur le marché. En juin le début de la fabrication en série de l'ES 250, et à partir du décembre l'ES 175. En outre, un side-car E 300 est entré dans le programme, cependant on ne le prévoit qu'en 1958. L'installation des chaines de montage de moteurs et de roue, passent tous les services de production. L'installation des bancs d'essai d'entrée amène à supprimer les essais sur les routes. Au côté de Krumpholz et de Fügner, Degner obtient pour la première fois aussi une victoire avec une MZ-RE 125. Déjà en 1956 avec la RT 125 et la BK 350, mais aussi plus tard avec les modèles de sa gamme le service sport de MZ prépare des motos concurentielle pour la compétition. Pour sa première année de participation, 9 victoires toutes catégories réussissent en tout terrain de MZ avec Fischer, Sprung, Liebe und Winkler.

    --------------------------------------------------------------------------------

    MZ ES 250 1956 250 cm3 / 9,2 le kilowatt / 12,5 CV, "une longue
    aile avec les jambes de plume devant et derrière"
    Vitesse maxi : 105 km\h

    --------------------------------------------------------------------------------


    --------------------------------------------------------------------------------
    Erhard Krumpholz (150) Horsts Fügner et (146) en 1956

    --------------------------------------------------------------------------------


    1957 Déménagement des ouvriers rue Waldkirchner. 304 apprentis viennent se former dans les professions du métal, 124 dans le commercial. Les ingénieurs MZ testent un moteur Wankel sur le BK 351. Le personnel a augmenté à 3.001 ouvrier et employés à l'ouvrage pour MZ. La production : 35.045 RT 125/2 -5.410 ES 175 - 10.050 BK 350 - 4.040 ES 250 Degner atteint les 7 victoires en courses nationales et internationales en 125 cm3. victoire de Horst Fügner avec la MZ-250 cm3 à Tubbergen.



    1958 Le perfectionnement de la 125 MZ en RT 125/3 et RT 125/4. Au nouvel an 1958/59 MZ prend le controle de la fonderie Annaberg. Au côté de Fügner et Degner, le Suisse Luigi Taveri est employé par MZ lors des courses de championnat du monde auxquels MZ participe pour la première fois. Pour Werner Musiol, Walter Brehme et Hans Fischer qui marchent pour la vieille garde des coureurs MZ, d'autres pilotes MZ talentueux sont à disposition. Fügner remporte sur le nouveau MZ-RE-250 le Vizeweltmeisterschaft. A côté 17 médailles d'or par Fischer, Hermann et Stiegler, Fischer en tout terrain au cour d'un voyage de jours deux à Suhl s'approprit la victoire de la catégorie.


    1959 A la place du BK 350 retiré du programme le BK 351 est construit. En tout 41.000 BK 350 fabriqués 6.000 allaient à l'exportation, et 35.000 en RDA étaient vendu. A la fin de l'année une production de petite série des véhicules tout terrain commençait aussi. Avec les motos de course MZ, 17 victoires toutes catégories sont remportées, 5 par Degner, à 2 de Fügner et Brehme. Fügner tombe très lourdement dans Spa-Francorchamps et doit arrêter sa carrière de coureur. Les pilotes étrangers veulent aussi les moteurs deux temps du département sport Zschopauer : Mike Hailwood, Gary Hocking, Derek Minter. 37 médailles d'or sont rapportées par les pilotes de tout terrain avec le moteur. Cette année pour la première fois appartient à Werner Salevsky . .

    1960 A Hohndorf, le service de sport est installé par MZ. De nouveau 17 victoires réussissent aux pilotes sur les motos de course MZ, 7 par Degner, 6 par Hans Fischer et 3 par Werner Musiol qui devient aussi champion de RDA dans la catégorie 250 cm3. Klaus Halser gagne le championnat de RDA en tout terrain en 125 cm3. 4 victoires et 30 médailles d'or appartiennent aux succès sportifs tout terrain de MZ.


    --------------------------------------------------------------------------------

    Werner Salevsky appartenait, aux pilotes les plus couronnés
    de succès de l'équipe de tout terrain de MZ

    --------------------------------------------------------------------------------
    avatar
    franck
    Admin

    Nombre de messages : 5203
    Date d'inscription : 05/03/2009
    Age : 51
    Localisation : 92
    Humeur : Bonne

    Re: De 1945 à aujourd'hui

    Message  franck le Dim 7 Mar 2010 - 18:24

    1960 - Les années de gloires

    1961 1er Octobre L'ouverture d'un deuxième Musé de la mot à Augustusburg dont le mérite revient à Rudolf Hiller. Avec 12 victoires toute catégorie et une victoire totale durant le voyage alpin Autrichien avec Werner Salevsky et durant la deuxième compétition International à Oerebro/Suède avec Horst Liebe ainsi que 28 médailles d'or. Les sportifs de Zschopauer attirent l'attention toujours sur eux. C'est une saison couronné de succès pour le département compétition de MZ jusqu'à l'automne (14 victoires pour Brehme, Fischer, Musiol et Degner), ou Degner lors de l'avant dernière course du championnat du monde détruit tout espoir en catégorie 125 cm3. Il détruit intentionellement le moteur de ses MZ. Acheté, il quitte MZ et livre encore des documents importants au consortium japonais Suzuki.

    1962 Avec le début de l'année on arrête la production des RT 125 de. Sur 12 ans de, 310.800 motocyclettes de ce type ont été faites desquels 64.000 sont allés à l'exportation. A sa place, l'ES 125/150. Il apparaissait l'ES 175/1 ainsi que l'ES 250 avec des capacités moteurs renforcés. 3.Décembre. La mise en activité du nouveau atelier de galvanisation.. Le département course de MZ remporte, avec Fischer, Brehme, Musiol, le Hongrois Szabo et pour la première fois Klaus Enderlein, 15 victoires en différentes catégories . Les sportifs tout terrain atteignent les 7 victoires et de nouveau la victoire totale en Autriche avec Werner Salevsky.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Werner Musiol (144) et Walters Brehme(143) en 1962 avant le
    départ(démarrage) sur l'anneau de Saxe

    --------------------------------------------------------------------------------


    --------------------------------------------------------------------------------

    MZ ES 125 dans une présentation spéciale pour la Thaïlande

    --------------------------------------------------------------------------------


    1963 Dans l'atelier d'aiguisage, la fabrication manuelle est éliminée par l'utilisation de machines en grande partie. Il en résulte l'installation d'un Phosphatage automatique et le montage d'une chaîne de production avec le laquage électrostatique et des séchoirs infrarouges. Avec 9 victoires les pilotes MZ se partagent la final avec, Fischer, Musiol, Szabo et Mike Hailwood. Bénéfice total pour le Trophy des 6 jours International avec Spindleruv Mlyn / Tchèque contre l'équipe nationale de RDA - tous sur MZ - avec Werner Salevsky, Peter Uhlig, Bernd Uhlmann, Horst Lohr, Hans Weber et Günter Baumann. commence alors une série de succès sans précédent qui va duré cinq autres années consécutives au Trophy. Victoires : en 1964 Erfurt - l'équipe de RDA dans la même compostion qu'en 1963 - 1965 Ile de l'on / Angleterre - de nouveau avec la même équipe : Karl-Heinz Wagner, en 1966 en Suède, en 1967 à Zakopane, en 1969 à Garmisch-Partenkirchen


    1964 Avec 18 victoires en course, la victoire finale appartient à Alan Shepherd sur le quart de litre-MZ à Daytona Beach / USA lors d'une course de championnat du monde. Avec Heinz Rosner et Dieter Krumpholz, d'autres pilotes talentueux sont tombés.

    --------------------------------------------------------------------------------

    La victoire d'Alan Shepherd sur le MZ-Viertelliter-Rennmaschine
    au Championnat du monde, Daytona Beach/USA appartient aux
    succès les plus important pour les moteurs deux temps de Zschopau. .

    --------------------------------------------------------------------------------




    1965 Après l'entreprise Mühlbach (1963) l'entrepôt Niederau revient à MZ. La production la plus importante de motocyclettes à Zschopau est atteinte : 90.000. - ES125, 44.000 - ES 175 15.000 - ES 250 31.000 de 1961 jusqu'à 1971, 256.928 motocyclettes MZ sont exportées. Beaucoup de propositions d'innovation des membres de l'usine amènent le profit à hauteur d'un million. Le temps de production par motocyclette (ES 250) est baissé de 28,7 heures (1961) à 24,2 heures.

    1966 Werner Salevsky gagne après 1961, et 1962, la coupe alpine pour la troisième fois.

    1967 Horst Lohr, Bernd Uhlmann et Karl-Heinz Wagner rapportent la Coupe d'Europe dans leur catégorie.

    1968 Peter Uhlig sur le MZ 175 Werners Salevsky et sur le MZ 250 deviennent les champions d'Europe de tout terrain

    1969 Des modèles améliorés apparaissent on fait désormais des ES 125/1 et des ES 150/1. Avec les mêmes moteurs que l'ES, apparaissent les modèles ETS. La relève des "véhicules à ailes MZ" a commencée avec la MZ ETS 250.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Dans les années 60, les pilotes tout terrain MZ remportent une
    série de succès sans précédent des six jours Internationaux
    avec le bénéfice du Trophy en 1963, 1964, 1965, 1966,
    1967 et 1969

    --------------------------------------------------------------------------------


    1970 21.Juin - Premier million de motocyclette MZ depuis 1950, une ETS 250 Trophy-Sport, est produite. 29.200 motocyclettes MZ partent à l'exportation. L'usine de motocyclette de Zschopau est fermé violemment lors de la fondation du combinat IFA pour les véhicules et bicyclette à Suhl. Une prolongation se fera au lieu d'une fermeture, résultant d'interventions administratives.


    1970 - Grandeur de la production

    1971 Fred Willamowski devient champion d'Europe dans la catégorie plus de 330 cm3. L'équipe MZ atteint la 3ème place aux Six Jours. L'exportation des motocyclettes MZ atteint 50 %. Les clients dans 65 pays achètent les motocyclettes de Zschopau.

    --------------------------------------------------------------------------------

    MZ ETS 250 sports de Trophy 250 cm3 / 19 CV de 1969 à 1973.
    la vitesse maxi : 130 km\h

    --------------------------------------------------------------------------------


    1972 A l'usine de motocyclettes sont jointes les anciennes entreprises privées Co. Grünert, de Hetzdorf, et Co. Stoye, de Leipzig.

    1973 Début d'aménagement de la chaine de production des types TS 150.

    1974 L'équipe MZ vient en voyage au 6 jour International et décroche une excellente 2ème place. Frank Schubert devient après 1971, et 1972, pour la troisième fois vice champion d'europe en 250 cm3.


    --------------------------------------------------------------------------------

    Le Finlandais Viirtanen sur l'une des dernières motos de course
    MZ, la MZ-RE 250..

    --------------------------------------------------------------------------------


    1975 De 1971 jusqu'à 1975 410.000 motocyclettes MZ sont produites, en 1975 seul 92.000 unités, dont 45.000 pour l'exportation.

    1976 Une 250/1 TS perfectionné avec uneboîte à cinq vitesses arrive en production. Malgré les recettes en devises que l'usine apporte, les moyens sont supprimés pour le service compétition. Avec cet évenement c'est la page du sport motocyclette qui est tournée.

    1977 L'ES 125/150 est abandonné après 15 ans de production. Avec 340.500 unités, l'ES 150 devient l'ES 150/1 le modèle produit le plus souvent jusque là, par l'usine de Zschopau.

    1978 L'entreprise de Gornau et d'Erbisdorf, sont joints à l'usine de motocyclette Zschopau. Jens Scheffler devient vice-champion du monde, Harald Sturm l'année suivante.


    1980 - Le début de la fin

    1981 La production de L'ETZ 250 va commencer dès avril et on détache à part la chaine de fabrication des TS construite depuis 8 ans. Le moteur de ce modèle (ETZ) fait 21 CV et marque une progression. Le renouvellement de toute la gamme en production commence par cette machine. La première unité de production dans un immeuble récemment construit à Hohndorf est mise en service. Les années 1981, 1983 et 1984 deviennent les années Jens Scheffler, avec en 1983, en 1984 et 1985 Harald Sturm ils sont champion d'Europe dans leurs catégories.

    1982 83.000 motocyclettes sont produites, dont 58.000 pour l'exportation pour le domaine NSW soit-disant, 14.000 pour les Etats de COMECON et seulement 11.000 restent pour la vente en RDA. Avec une 4ème place au Trophy des Six-Jours, particulièrement avec la 1er et 3ème place de deux MZ-Silbervasen-Mannschaften avec les pilotes Sturm, Schützler, Scheffler,Weber, Klädtke et Schubert, un nouveau triomphe peut être fêté en tout terrain.

    1983 07.Juillet. - MZ passe la production de la 2 millionnième motocyclette depuis 1950.

    --------------------------------------------------------------------------------

    7 Juillet 1983 le 2 ème million de motocyclette MZ depuis 1950.

    --------------------------------------------------------------------------------



    1985 326.000 unités sont produites de 1973 jusqu'à 1985 pour la TS 150.

    --------------------------------------------------------------------------------

    Le 25 septembre 1985 la série 125/150 ETZ commence.

    --------------------------------------------------------------------------------


    1987 Bien que les capacités de production ne soient pas à plein, 300 machines sont sorties chaque jour de l'usine de motocyclette Zschopauer. Le manque de matériel et de main-d'oeuvre empêche une hausse de la production. Les pilotes MZ gagnent les 6 jours international de Jelenia la gora / Pologne avec l'équipe nationale de RDA. Les juniors aussi remportent le titre de champion du monde.

    --------------------------------------------------------------------------------

    En 1987 la réussite des 6 jours international de Jelena Gora/Polrn.

    --------------------------------------------------------------------------------


    1988 Avec la mise en activité d'un nouveau grand atelier de production, l'usine d'Hohndorf est aménagée plus loin.

    1989 14.Décembre. - avec l'ETZ 251 le dernier modèle construit en série est ajouté à l'élan de production. "Autour de la ville MZ de Zschopau" Uwe Weber s'approprit la victoire totale devant Harald Sturm. A la fin de l'année essai d'un moteur à quatre temps MZ.

    1990 5.Mars. - l'Assemblée plénière d'homme de confiance prend la direction de MZ. La direction de l'entreprise espère pouvoir conserver les emplois pour 3.200 employés et atteindre une production de 70.000 motocyclettes. Cependant en raison de l'insertion du Mark et avec cela le système économique capitaliste, les difficultés sont à craindre pour la sécurité de l'emploi. (Cependant personne ne pressentait alors ce qui allait venir vraiment.) L'école de l'entreprise MZ fête ses 50 ans d'existence. Des milliers de jeunes ouvriers spécialisés ont été formés. 9.Juillet. - après la conversion monétaire au Mark la "tutelle" travail pour la privatisation des entreprises populaires d'autrefois. 01.Septembre. - la transformation de l'entreprise populaire de motocyclette Zschopau à GmbH, est surveillé par la "tutelle", de l'unique associée (l'état). De 1950 jusqu'à 1990 2.545.112 motocyclettes étaient produites chez MZ. 100.000 spectateurs enthousiasmés voient l'Enduro de Novembre "Dans et autour de Zschopau" auquel 183 pilotes de quatre pays étaient allignés dans neuf catégories au départ. La compétion "Autour de Zschopau" devient comme un championnat du monde. 138 spécialiste de l'enduro de 9 pays sont au départ. L'absence de débouchés dans les Etats de l'Europe de l'Est et l'europe de sud mène à une baisse frappante de la production et au licenciement de beaucoup de personnel.
    avatar
    franck
    Admin

    Nombre de messages : 5203
    Date d'inscription : 05/03/2009
    Age : 51
    Localisation : 92
    Humeur : Bonne

    Re: De 1945 à aujourd'hui

    Message  franck le Dim 7 Mar 2010 - 18:25

    1990 - La liquidation de MZ, l'arrivée de MuZ et MZ-B

    1991 Seulement 1950 employés à l'usine de motocyclette.
    19.Novembre. - le concept d'assainissement présenté par la "tutelle" prévoit une fabrication de motocyclette avec seulement 250 employés. La direction de l'entreprise refuse ce plan qui signifie la réduction radicale de la fabrication avec des licenciements collectifs.
    18.Décembre. - la "tutelle" décide la liquidation au 30.Juin.1992. La condition pour y échapper: les employés doivent mettre à la disposition de l'usine 10% du salaire comme le prêt exempt d'intérêts.
    01.Avril. - Mise en production de la chaine de type "Fun". 13.Avril. - Mise en production de la chaine de types "H Saxon Tour"
    01.Juillet. - la fondation de l'usine de motocyclette et de bicyclette GmbH " (MuZ).
    Septembre, la nouvelle palette de modèle est présentée :" Silver le star Classic 500 "," Saxon Country ",
    Octobre le Skorpion".

    --------------------------------------------------------------------------------

    MuZ Silver le star Classic en 1991 Mono cylindre 4 temps 494 cm
    vitesse maxi : 140 km\\h

    --------------------------------------------------------------------------------


    1993 Temporairement 250 employés. Déménagement de l'administration dans le bâtiment de l'administration nouvellement construit à Hohndorf.

    1994 En février, la dernière motocyclette, la "Saxon Sportstar" 125 cm3, sort de la chaîne de montage de la vieille usine de Zschopau. 72 ans la fabrication de motocyclette finissent à cet endroit. A partir de maintenant on entame la fabrication à Hohndorf des "Skorpion", "Saxon Country", Saxon Sportstar "," Saxon Tour "et la trottinette électrique" Charly ".

    --------------------------------------------------------------------------------

    C'est au tours des premiers modèles à moteurs quatre temps de MuZ la "Skorpion" mono cylindre 4 temps de 660 cm3
    vitesse maxi : 145-175 km\h selon puissance..

    --------------------------------------------------------------------------------


    1995 La fin menace de nouveau l'usine. La deuxième série de chaine de montage (sauf les 125 Sportstar) est vendue à la Turquie. Karel de Petr Korous reprend la direction de MuZ.

    1996 Dans une vieille usine, l'entreprise "MZ-B" commence la production d'une "RT 125 Classic", d'un "Horex Chopper Imperator 125" et "Horex le régent". MuZ court au championnat d'Europe de SoS (course de mono-cylindre) avec Elli Bindrum sur une skorpion qui atteind la troisième place au classement général. Dans cinq de huit courses vainctoire MuZ. L'entreprise Hong Leong malaysienne reprend MuZ après sa faillite avec 95 employés. Une production de 5.000 unités est espèré. Avec l'Enduro la course de coupe de 1996 "Dans et autour de Zschopau" une forme enthousiasmante du sport motocyclette est trouvée.

    --------------------------------------------------------------------------------

    MZ-B 125 RT-Classic, mono-cylindre 2 temps,
    124 cm3
    , 4 vitesses

    --------------------------------------------------------------------------------


    --------------------------------------------------------------------------------

    MZ-B Horex le régent en 1996, mono-cylindre 4 temps 124 cm3,
    boîte à cinq vitesses

    --------------------------------------------------------------------------------


    1997 MuZ construit les modèles "Country" et "tour" seulement sur commande, elle apporte cependant les modèles "Traveller", "Replica", "tour" et "sport" de la lignée des skorpion 660 une large palette des moteurs à quatre temps de 660 cm3. En outre, on peut compter sur les récentes Enduro "Baghira", la super motard "mastiff" et la trottinette le "Moskito".

    --------------------------------------------------------------------------------

    MuZ atteind, avec Elli Bindrum au championnat d\'Europe de SoS
    en 1996, la troisième place.


    --------------------------------------------------------------------------------


    2000 Sortie de la nouvelle RT 125 mono-cylindre 4 temps 15cv, il est le symbole du renouveau de MuZ dans les motorisations maison. On présente la même année lors du salon de Cologne un prototype de 1000 cm3 bi-cylindre dont le commercialisation est prévue pour 2002.

    --------------------------------------------------------------------------------

    125 RT un nom ancien pour une moto nouvelle

    --------------------------------------------------------------------------------




    Pour les employés de l'usine de motocyclette, un nouvel avenir a commencé le 1 septembre 1996 par la prise en charge de la société MuZ par Hong Leong Industries Berhad qui donne les impulsions décisives aux efforts des dernières années autour d'une nouvelle palette de produit ainsi qu'une culture d'entreprise. L'utilisation de collaborateurs très qualifiés et motivés, d'investissements orientés vers l'avenir dans la recherche et le développement en contact avec la fabrication moderne et une qualité constante caractérisent le nouvel avenir. MuZ offre 13 modèles. Ils se basent sur les séries avec 500 cm3 et 660 cm3 sur des base de moteurs monocylindres. Résolument les motocyclettes sportives, machines de routes aptes à voyage, modèles classiques - mais aussi un attelage - ainsi que les nouvelles Supermotards et Enduros sont la preuve d'un programme. Maintenant, il s'agit d'élargir le programme de véhicule avec d'autres variantes moteur. A présent 130 collaborateurs sont occupés à MuZ GmbH et MuZ engineering est situé à Hohndorf, avec 10 stagiaires. MuZ est une entreprise "moderne".


    --------------------------------------------------------------------------------

    La nouvelle usine, l'ancienne étant devenue une boite de nuit

    --------------------------------------------------------------------------------



    2000 - La mutation réussie ?

    2001 - MuZ rachète les droits pour utiliser de nouveau les deux lettres qui ont fait sa gloire MZ. Plus de modèles 2 temps, uniquement des monocylindres 4 temps pour ces trail, supermotards. On attend avec impatience l'arrivé d'un 1000 avec un moteur maison. Le modèle arrive fin 2000 avec un 1000 bicylindres sportif face à la route la 1000 S.


    2003 - MZ sort la 1000 ST, la critique étant unanime sur le caractère plutôt GT rapide de la 1000 S, MZ dote sa 1000 ST de l'équipement pour rivaliser avec les 800 VFR et autres concurentes japonaises.



    2004 - le roadster étant à la mode, MZ sort la 1000 SF



    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: De 1945 à aujourd'hui

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 19:09