Forum des passionnés des MZ

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Forum des passionnés des MZ

Vous aimez votre mz, vous êtes cool et vous aimez partager : ce forum est fait pour vous

Avril 2024

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930     

Calendrier Calendrier

Derniers sujets

» Amorce de serrage
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyAujourd'hui à 17:41 par pyroboynroses

» Belles photos
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyAujourd'hui à 17:39 par pilou64

» Super elastik
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyAujourd'hui à 11:39 par tazon

» Une "petite" nouvelle
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyHier à 20:03 par el25

» Leboncoin 2024 et autres
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyMar 16 Avr 2024 - 17:04 par sfman

» manif CT moto
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyMar 16 Avr 2024 - 15:52 par levrier-noir

» Pignon de sortie de boite Mz 125 ts
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyMar 16 Avr 2024 - 8:16 par jyva28

» Piston percé sur 250 TS1
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyLun 15 Avr 2024 - 17:33 par SANGLAS

» Deux petites nouvelles
Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 EmptyLun 15 Avr 2024 - 13:06 par jef

-40%
Le deal à ne pas rater :
Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
59.99 € 99.99 €
Voir le deal

5 participants

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Dim 19 Fév 2023 - 20:10

    Retour à la série "Tranches de vie de motards de RDA"

    Dans la RDA de 1960, une tranche de vie de Bodo.

    Dans ce récit à visée édifiante, le très dogmatique et soporifique quotidien "Neues Deutschland" (22/09/1960), organe du parti unique de RDA, présente à ses lecteurs le cas de l'ouvrier Bodo, qui a du mal à se faire accepter dans son entreprise. Ses collèques, qui forment une brigade, s'interrogent sur l'attitude à adopter : le rejeter ou l'éduquer ?

    Vaste programme, car Bodo ne s'intéresse qu'aux motos et fréquente des motards...

    Un article fastidieux, comme souvent dans ce genre de littérature propagandistique, mais émaillé de quelques petites perles motoristiques.


    Enfin, pour pimenter le tout, c'est traduit à la machine, donc, les cocasseries et incongruités font partie du truc.


    Mettre à la porte ou éduquer ?

    Inquiétudes autour de Bodo / Des gentlemen clodos et la résolution d'une brigade

    Cette affaire aurait pu se produire, avec quelques variantes, dans de nombreuses grandes entreprises. C'est pourquoi elle nous intéresse.

    "Petit insolent !" Furieuse, l'ouvrière pose ses deux mains sur ses hanches et regarde le jeune homme de dix-huit ans qui retourne d'un pas pesant à son poste de travail. "Ça pourrait être sa mère, et il me répond : "Ferme ta gueule !"

    Bodo est connu, voire mal vu, dans tout l'atelier de montage de régulateurs du VEB Fahrzeugausrüstung de Berlin, à cause de sa langue bien pendue. Il est insolent. Et même plus. Souvent, Bodo profère, avec une conviction profonde, des absurdités politiques dont il ne doit pas se rendre compte de la portée. Il se permet de parler à voix haute de l'absence de liberté d'opinion chez nous. L'autre jour, il a déclaré sans ambages que les Etats socialistes voulaient envahir le camp occidental, et ce au moment même où l'espion américain Powers était pris en flagrant délit de vol sur le territoire soviétique. Une autre fois, Bodo a insulté les personnes qui ont mis leur vie entière au service de la lutte de la classe ouvrière.

    La cruche est pleine

    Les collègues étaient indignés "Maintenant, la coupe est pleine", disaient-ils. Il y a eu une réunion au cours de laquelle Bodo a dû répondre de ses actes. Au début, il souriait, comme si toute cette histoire ne le concernait pas vraiment. Mais lorsqu'il sentit qu'il ne trouvait pas de sympathisants, son sourire prétentieux fit place à la réflexion.

    Il s'agissait de décider de l'avenir de Bodo. Deux avis s'opposaient, l'un exprimé, l'autre non.

    Les uns voulaient le mettre à la porte. Une entreprise populaire n'est pas une garderie d'enfants et un jeune de dix-huit ans est assez grand pour utiliser sa tête pour penser. S'il ne le veut pas, la vie doit le mettre à rude épreuve. Nous sommes des travailleurs honnêtes et nous ne voulons pas avoir affaire à des gens qui insultent le pouvoir ouvrier et paysan. Souvent, il n'y a qu'un pas entre l'agitation et le sabotage.

    "Justement", répondent les autres. Si Bodo tombe entre de mauvaises mains, cela peut mal finir pour lui. C'est pourquoi nous devons l'éduquer. Ou bien voulons-nous nous dérober à nos responsabilités ? Car en fin de compte, que signifie une mise à la porte ? Soit le garçon commence à travailler dans une autre entreprise* et nous mettons la responsabilité sur le dos de ses collègues, soit il va à l'Ouest et tombe directement sous une influence dangereuse, peut-être même dans l'armée de l'OTAN.

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 127

    L'assemblée a décidé de garder Bodo. La brigade qui venait d'être formée au montage se proposa de s'occuper particulièrement du garçon. Les collègues se demandaient quelles étaient les influences qui déterminaient la pensée de ce jeune homme de dix-huit ans, qui était pourtant passé par l'école du pouvoir ouvrier et paysan.

    Dans un Berlin divisé, il ne faut pas beaucoup d'imagination pour découvrir que Bodo puise sa sagesse dans les cris de propagande de Berlin-Ouest. Les voies par lesquelles le poison paralyse le cœur et le cerveau sont multiples : le cinéma et les livres de poche, les journaux et la Rias, les mauvais amis.

    Coin de la Kissingenstraße

    Les collègues s'intéressent à l'identité des amis de Bodo. Ses compagnons sont les garçons de la rue. Soir après soir, ils se retrouvent dans la Kissingenstraße à Pankow, et le cliquetis des motos et les hurlements des radios-valise les trahissent déjà de loin. Les jeunes sont toujours occupés à quelque chose - et pourtant, beaucoup d'entre eux ressentent au fond d'eux le vide et l'ennui. Certains d'entre eux ont formé une clique qui s'est donné le nom programmatique de "gentlemans clochards". Ce qu'est une vraie clique, c'est un patron et un statut Le patron est venu de Berlin-Ouest sur une lourde machine, et le statut dit de manière concise et sans équivoque : "Le travail déshonore". Bodo est dans la rue avec les jeunes de la clique, mais il ne fait pas directement partie des "gentlemen clochards", et il ne vit pas non plus leur principe, d'où il n'y a qu'un petit pas vers le voleur de jour et de là vers le criminel. Bodo est mécanicien auxiliaire, et il est habile et travaille bien - sauf quand il n'en a pas envie.

    Le garçon travaille pour le socialisme, mais il n'en est pas conscient : avec ses pensées, il vit dans un hier qu'il croit être le nouveau. Il est ébloui par l'éclat de la vallée d'un monde en décomposition.

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 220

    L'association de jeunesse - appelée à apporter de la clarté dans l'esprit des jeunes - ne joue aucun rôle dans la vie du garçon. Ce n'est même pas de sa faute. Bodo a commencé son apprentissage dans une autre entreprise et l'a interrompu. "Tiens-toi à la FDJ", lui avait dit son vieux maître, "pour que tu deviennes un homme correct". Bodo a essayé de tenir compte de ces paroles, mais dans la nouvelle entreprise, aujourd'hui VEB Fahrzeugausrüstung, il n'y avait pas de travail pour les jeunes. Une fois, il s'est passé quelque chose, et Bodo a participé.

    Des débuts prometteurs

    Dans la rue aussi, les choses semblaient prendre un tournant. Un fonctionnaire de la FDJ est venu voir les jeunes et s'est fait reconnaître parce qu'il en savait plus sur les moteurs qu'eux tous réunis. Il donnait des cours d'anatomie de la moto et trouvait des élèves attentifs ; il organisait des sorties tout-terrain avec la GST et orientait bien des discussions politiques. "On pouvait parler de tout avec lui, il ne tournait jamais autour du pot et expliquait tout", dit Bodo, et le respect transpirait dans ses paroles. "Malheureusement, il a rapidement obtenu une autre fonction et n'est plus venu nous voir".

    Et il raconta aussi la tentative de certains garçons de rejoindre les sports nautiques. L'un des leurs a fait de la voile avec son père et en a parlé dans la rue. Tous les auditeurs se sont enthousiasmés et ont fait le pèlerinage de l'association sportive Bodo nous a raconté l'affaire ainsi : "Mais le directeur sportif nous a mis à la porte. Nous ne ferions que des dégâts", a-t-il dit. (Les jeunes de la Kissingenstrasse avaient une fois démoli un foyer de jeunes) *,Trois jours plus tard, on nous a dit : Voilà, vous pouvez venir. Là, nous ne voulions plus".

    Tout est resté comme avant

    "Pourquoi pas ? Est-ce que ce n'était qu'un feu de paille ?"

    C'est ce que certains se demandent maintenant furtivement, car éduquer un homme, le transformer, c'est difficile. Dans le montage des régulateurs, certains ne croient pas secrètement à la réussite et pensent : "Si seulement on l'avait 'mis à la porte', on serait débarrassé de lui".

    Nous avons demandé à quelques collègues comment ils envisageaient de changer le garçon. Voici leurs réponses :

    Le brigadier Gericke, à qui l'on attribue une influence particulière sur Bodo :

    J'aimerais apprendre au garçon l'ordre et l'autodiscipline. C'est ce dont a besoin un bon ouvrier qualifié". Nous voulions savoir ce qu'il en était de l'abc de la politique. "Je ne m'intéresse pas à la politique. Je me suis tenu à l'écart de tout quand Hitler était au pouvoir et je n'y suis toujours pas mêlé. Je ne peux pas enseigner la politique au garçon, car je ne m'en occupe pas moi-même". Le collègue Gericke estime que le plus important est que le garçon se fasse de bons amis, car il a la plus grande partie de sa vie de loisirs, et c'est là qu'il se forge une opinion. Il devrait rompre avec les garçons de la Kissingenstrasse. Bodo lui répondit que c'était pratiquement impossible. Il connaît la plupart des garçons depuis leur plus jeune âge et passe tous les jours au coin de la rue. Ils se parlent forcément et s'arrêtent. "Le mieux serait que vous déménagiez", a conseillé son collègue Gericke.

    Qui trouvera la pierre philosophale ?

    Le maître Fritz Schulz, également un collègue sans parti : "Bodo doit savoir où est sa place. J'aime bien discuter avec lui, car Bodo est un garçon éveillé. J'aimerais l'éduquer pour qu'il devienne un ouvrier conscient de sa classe, ainsi il ne trébuchera pas".

    La collègue Gertrud, une femme résolue et sympathique qui travaille depuis dix ans dans l'entreprise et qui a souvent parlé à la conscience du garçon lorsqu'il rejetait le disque trompeur de l'Ouest doré : "On ne peut plus l'éduquer. A la réunion, je me suis dit : essayons, je lui ai déjà souvent parlé par le passé. L'autre jour, il m'a fait attendre quelques heures avec une remarque grivoise alors qu'il devait souder quelque chose pour moi. Maintenant, la cruche est pleine. Je ne parlerai plus à ce morveux. Dommage pour chaque mot".

    La camarade Pulvermacher, qui travaille dans le service voisin, mais qui connaît aussi Bodo en tant qu'organisateur du parti pour les deux secteurs : "Nous devons nous opposer à toutes ses vociférations pour qu'il sente que nous avons quelque chose à défendre. Si nous défendons notre point de vue, nous le forcerons à réfléchir, car au fond, ce n'est pas un mauvais bougre. Nous devrions aussi parler à sa mère. Le père de Bodo est mort à la guerre, et sa mère s'est qualifiée et s'est battue courageusement dans la vie. Elle sera peut-être reconnaissante si nous parlons de son fils de mère à mère". (L'assemblée avait même décidé cela, mais rien n'a été fait jusqu'à présent).

    Il ne s'agit pas seulement de Bodo


    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 320

    Voilà ce que disent les collègues. Leurs divergences d'opinion montrent que l'éducation est une chose compliquée. Au fond, ils ne savent pas comment éduquer Bodo, parce qu'ils ne savent pas à quoi ils doivent éduquer le garçon. De nombreux collectifs sont confrontés à des problèmes similaires. Ce sont des questions fondamentales de notre éducation socialiste. Nous pensons qu'il serait utile d'en discuter. Il ne s'agit pas seulement de Bodo et des dizaines de Bodo dont la vie présente une telle contradiction entre leur travail et leur pensée. Il s'agit de l'éducation de toute la jeune génération*, de chaque ouvrier et employé, élève et étudiant.



    Nous lançons un appel à tous les membres des brigades, aux ouvriers, aux responsables du Parti et des FDJ, aux parents et aux pédagogues, nous lançons aussi un appel à notre jeunesse : écrivez-nous comment nous pouvons éduquer les garçons et les filles qui nous entourent pour en faire des personnes honnêtes et heureuses, des personnalités socialistes ! La discussion est ouverte.


    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Neues_31


    Dernière édition par samyb le Sam 4 Mar 2023 - 13:01, édité 5 fois
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Lun 20 Fév 2023 - 11:29

    Les déboires de Bodo peuvent être rapprochés de ceux du protagoniste du film "Jahrgang 1945" [né en 1945], tourné en 1966 :

    https://www.trophysport.net/t3576p100-les-mz-c-est-pas-du-cinema#120612


    Dernière édition par samyb le Lun 20 Fév 2023 - 23:40, édité 1 fois
    SANGLAS
    SANGLAS
    Reporter
    Reporter


    Nombre de messages : 489
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Localisation : 16

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  SANGLAS Lun 20 Fév 2023 - 15:13


    Ce soir sur Arté un film à ne pas manquer : Good bye, Lenin !

    https://www.youtube.com/watch?v=djk2KwEQJuM

    Sans doute visible en replay si vous l'avez manqué.



    Buzzle aime ce message

    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Lun 20 Fév 2023 - 21:08

    SANGLAS a écrit:
    Ce soir sur Arté un film à ne pas manquer : Good bye, Lenin !

    https://www.youtube.com/watch?v=djk2KwEQJuM

    Sans doute visible en replay si vous l'avez manqué.




    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Screen14
    avatar
    Boulon
    Reporter
    Reporter


    Nombre de messages : 366
    Date d'inscription : 18/08/2013

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  Boulon Mer 22 Fév 2023 - 9:28

    Samyb,

    Tu fais quand même des posts super intéressants : techniques, commerciaux (importation des véhicules...), sociétaux....

    A partir d'un véhicule tout con (nos motos ne sont pas connes !), on plonge très souvent dans l'histoire, les conditions socio-économiques, etc...

    le Véhicule (nos motos intelligentes) ne sont très souvent que prétexte à aller plus loin, vers d'autres sujets, d'autres thèmes.

    ca me fait un peu penser à notre URBEX Nicolas Offenstadt qui visite les ruines de la RDA où, à partir d'une simple étiquette de boite de conserve, d'archives oubliées..., cet historien nous propulse dans un monde oublié et nous invite à la réflexion.

    Et ça j'adore : la moto comme média (pour aller plus loin).

    bubob aime ce message

    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Mer 22 Fév 2023 - 10:23

    A propos d'objets emblématiques, le "Koffer-Radio" de l'article du "Neues Deutschland", qui est traduit par "radio-valise", c'est notre bête "transistor" : attribut des "jeunes" et désagrément acoustique des "vieux", déjà dans les années 1960 :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hauptkatalog_0212038_035_karte

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hauptkatalog_0212038_035
    (gravure sur bois de Jürgen Wittdorf, © SLUB / Deutsche Fotothek / Kramer, Rudolph, License: Free access - rights reserved.)
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Mer 22 Fév 2023 - 20:57

    De fil en aiguille, on découvre l'artiste Jürgen Wittdorf ([1, 2, 3]), qui a représenté ses sujets sur des gravures sur bois. Ces gravures font partie du "cycle pour la jeunesse" :


    "Cycle pour la jeunesse"
    En 1959, il a réalisé la gravure sur bois grand format "Adam et Eve". La feuille est également répertoriée avec le titre "Vacances d'été". En 1961/62, Wittdorf a créé le "Cycle pour la jeunesse". L'artiste est surtout connu pour ses gravures sur bois, parfois de grand format. Les jeunes en jeans et blouson de cuir, les "semi-drogués" et les filles peu vêtues, la nudité frontale n'étaient pas du goût des fonctionnaires de la culture et furent stigmatisés comme "occidentalisation". Les critiques ont cédé lorsqu'ils ont pris conscience de l'écho positif auprès de la jeunesse. Le "cycle pour la jeunesse" fut alors publié en 1963 par la maison d'édition Junge Welt sous forme de portfolio. Ses grands motifs gravés sur bois ont été réduits et imprimés en offset pour le portfolio. 10.000 exemplaires de ce portfolio ont été imprimés.

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 5060_10-1
    ( https://sammlung-juergen-wittdorf.de/wp-content/uploads/2020/03/5060_10-1.jpg )

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hauptkatalog_0212039_002
    (© SLUB / Deutsche Fotothek / Kramer, Rudolph
    License: Free access - rights reserved. , https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/30127349 )

    Certaines de ces gravures représentent des motos dont je vous laisse identifier la marque et le modèle :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hauptkatalog_0212041_009
    (© SLUB / Deutsche Fotothek / Kramer, Rudolph. License: Free access - rights reserved., https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/71068438 )

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hauptkatalog_0212039_005
    (© SLUB / Deutsche Fotothek / Kramer, Rudolph. License: Free access - rights reserved., https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/71068435 )


    Mais il y a plus que ça....

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 IMG_06_klein


    [1] https://sammlung-juergen-wittdorf.de/
    [2] https://studio-galerie-berlin.de/kunstler/jurgen-wittdorf/
    [3] https://de.wikipedia.org/wiki/J%C3%BCrgen_Wittdorf


    Dernière édition par samyb le Mer 22 Fév 2023 - 21:17, édité 1 fois
    avatar
    Boulon
    Reporter
    Reporter


    Nombre de messages : 366
    Date d'inscription : 18/08/2013

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  Boulon Mer 22 Fév 2023 - 21:13

    Ben c'est ce que je disais...
    les mots, une JAWA et une AWO ?
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Mer 22 Fév 2023 - 22:44

    Trop facile alors... ?

    https://www.plazzart.com/doc/plot/images/lots/20190613_mdv_129//p6124557.jpg

    https://www.transferteam.net/juergen-wittdorf0.html
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Lun 6 Mar 2023 - 8:49

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Berlin41
    (Berliner Zeitung 12-04-1964)
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Mar 7 Mar 2023 - 13:52

    1964, à Eisenhüttenstadt/Stalinstadt, une boutique de véhicules dans la Lenin-Allee :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Bundesarchiv_Bild_183-C0722-0001-002%2C_Eisenh%C3%BCttenstadt%2C_Leninallee%2C_Autohaus
    (Bundesarchiv, Bild 183-C0722-0001-002 / CC-BY-SA 3.0)

    Mais c'est quoi comme modèle ?

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 196410
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Lun 11 Sep 2023 - 20:11

    A Dresde :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_ps_0003276
    (© Deutsche Fotothek / Peter, Richard sen. License: Free access - rights reserved. https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/88953441 )
    Khunsa
    Khunsa
    Pigiste
    Pigiste


    Nombre de messages : 37
    Date d'inscription : 02/09/2023
    Localisation : Panamistan et Gascogne
    Humeur : Ostalgique

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  Khunsa Lun 11 Sep 2023 - 21:52

    SANGLAS a écrit:
    Ce soir sur Arté un film à ne pas manquer : Good bye, Lenin !

    Sans doute visible en replay si vous l'avez manqué.



    J'ai eu la chance d'avoir comme voisin dans le Bötzow (un quartier de Berlin Est) Daniel Brühl plusieurs années. Un gars très simple et très sympa.

    Il a réalisé un film exceptionnel dans lequel il tient son propre rôle a peu de chose près où il décripte la gentrification de Berlin (surtout l'Est et tout particulièrement l'arrondissement de Prenzlauer Berg). Il fait face à un personnage que j'ai cru reconnaitre comme un autre habitant de l'immeuble qui est lui un vrai berlinois de l'est. Joué par ailleurs par un acteur exceptionnel Peter Kurth.

    A voir absolument :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Next_Door_(film,_2021)

    https://www.youtube.com/watch?v=atJLKx9EeqU


    Kèv aime ce message

    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Lun 11 Sep 2023 - 23:23

    Khunsa a écrit:
    A voir absolument :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Next_Door_(film,_2021)

    https://www.youtube.com/watch?v=atJLKx9EeqU



    Vu l'extrait : flippant !
    sprint49
    sprint49
    Pigiste confirmé
    Pigiste confirmé


    Nombre de messages : 92
    Date d'inscription : 19/02/2023
    Age : 56
    Localisation : Trélazé (49)
    Humeur : Enthousiaste

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  sprint49 Mar 12 Sep 2023 - 5:11

    Ça me rappelle le film « la vie des autres »
    https://youtu.be/qmLKP2PmNG0?si=z8SDRvZnVgE5lyZj

    Khunsa
    Khunsa
    Pigiste
    Pigiste


    Nombre de messages : 37
    Date d'inscription : 02/09/2023
    Localisation : Panamistan et Gascogne
    Humeur : Ostalgique

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  Khunsa Mar 12 Sep 2023 - 7:11

    Le film est très différent de la vie des autres mais ils ont un point commun ils se passent dans mon ancien quartier.
    La vie des autres est un de mes films préférés. L’action du film se déroule aussi dans le Botzow. Au 22 hufelandstrasse précisément, même si les scènes extérieures ont été tournées ailleurs. Au rdc de ce bâtiment se trouve un de mes restaurants berlinois préférés oú l’on y mange les meilleurs schnitzels au monde selon mon épouse et mes amis berlinois.
    Le Gasthaus Alt Wien qui comme son nom l’indique est un restaurant de bouffe autrichienne.
    Je vais arrêter là car je commence à être hors sujet et j’ai tendance à ne plus m’arrêter quand je parle de Berlin Est.

    Kèv aime ce message

    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Mar 19 Sep 2023 - 13:51

    On retrouve le transistor, accessoire récurrent du motard de RDA des années 1960, dans le film "Jahrgang 45" [Né en 1945], tourné en 1966 ([1])

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Jahrga25

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Jahrga24

    Il s'agit, en l'occurrence, du modèle Stern 4 ([2]), fabriqué dès 1961.

    Cerise sur le gateau : le schéma électronique du Stern 4 ([3]) !

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Stroml12

    Ca ne sert à rien, dans l'immédiat, mais il fallait que ce fut fait !

    zen

    Enfin, pour le portage sur moto, je verrais plutôt l'étui à bandoulière (photo en bas à droite) :

    https://buerstenmuseum-schoenheide.de/wp-content/uploads/2020/10/Radio036.jpg


    [1] https://www.trophysport.net/t3576p100-les-mz-c-est-pas-du-cinema#120612
    [2] https://www.radiomuseum.org/r/stern_roch_stern_4.html
    [3] https://elektrotanya.com/stern-radio_rochlitz_stern-4_sch.pdf/download.html
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Sam 23 Sep 2023 - 15:17

    Khunsa a écrit:
    SANGLAS a écrit:
    Ce soir sur Arté un film à ne pas manquer : Good bye, Lenin !

    Sans doute visible en replay si vous l'avez manqué.



    J'ai eu la chance d'avoir comme voisin dans le Bötzow  (un quartier de Berlin Est) Daniel Brühl plusieurs années. Un gars très simple et très sympa.


    http://mz-ddr.com/photographs/gbl_frame_grab_01.jpg
    Khunsa
    Khunsa
    Pigiste
    Pigiste


    Nombre de messages : 37
    Date d'inscription : 02/09/2023
    Localisation : Panamistan et Gascogne
    Humeur : Ostalgique

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  Khunsa Dim 24 Sep 2023 - 5:27

    Je vais être franc avec vous je ne l'ai jamais vu avec ce tee shirt. A mon humble avis il ne le sort pas de peur de se le faire braquer. lol
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Jeu 28 Sep 2023 - 7:53

    En 1968:

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 1_foto10


    ( https://brandenburg.museum-digital.de/object/43815
    1_fotografie-von-jugendlichen-an-einem-motorrad-43815-2.jpg: CC BY-NC-SA / Müllroser Heimatmuseum im Haus des Gastes/Ursula Raschke / https://brandenburg.museum-digital.de/singleimage?resourcenr=58721 )
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Jeu 5 Oct 2023 - 6:53

    1967, Freital, Hüttenstraße, Archives historiques BGH Edelstahlwerke GmbH, VEB Edelstahlwerk 8. Mai 1945 :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Ft_bgh_0024529_001
    (© Photographe inconnu. License: Free access - rights reserved. https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/70993372 )

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Ft_bgh_0024529_002
    ( https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/70993372 )
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Lun 23 Oct 2023 - 12:09

    En 1963, à Dresde (*) :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hp_0018937_036

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Df_hp_0018937_034



    * https://www.deutschefotothek.de/documents/obj/70602995
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Dim 10 Mar 2024 - 18:28

    On veut interdire l'accès aux véhicules motorisés aux centres-villes ?

    L'usine de Zschopau n'est pas d'accord... et le fait savoir, dans une lettre adressée au maire de Leipzig. La lettre de protestation est publiée dans la revue "Der Deutsche Straßenverkehr"


    PROTESTATION DE ZSCHOPAU
    Bien que nous comprenions parfaitement les problèmes de circulation dans la ville de Leipzig, nous souhaitons protester énergiquement contre toutes les mesures qui visent unilatéralement les motocyclistes et, en tant que l'un des fabricants de motos les plus importants au monde, nous nous sentons tout à fait en droit d'émettre une telle protestation. Nous sommes d'avis que vos mesures reviennent en fait à discriminer la moto et les motocyclistes, et votre article ne fait pas non plus état des problèmes que de circulation que vous résolvez ainsi. Il est tout de même connu qu'une moto nécessite beaucoup moins d'espace et de surface de stationnement qu'une voiture, par exemple. Par ailleurs, notre lettre n'a pas pour but de vous expliquer certaines questions techniques, mais nous tenons tout de même à constater que nos motos MZ, qui constituent l'essentiel du parc de motos en RDA, sont reconnues dans le monde entier pour leur faible encombrement. Cette remarque ne concerne que le problème des nuisances sonores que vous avez évoqué.
    Si vous êtes d'avis que les véhicules à moteur, les scooters et les cyclomoteurs n'ont pas d'importance pour la livraison, vous n'êtes pas correctement informé. Nous avons déjà reçu plusieurs lettres se référant à votre article, et c'est également le cas pour la rédaction du journal "Der Deutsche Straßenverkehr", dont il ressort que les artisans, etc. qui ont leur entreprise dans le centre-ville de Leipzig ou qui y travaillent n'ont désormais plus le droit d'y circuler avec leur attelage MZ. Pour des distances allant jusqu'à un kilomètre, il est impossible d'exiger que les outils, etc. amenés par l'attelage soient finalement transportés à pied. Dans de tels cas, il est difficile de recommander l'achat d'une camionnette.
    Indépendamment de ces questions de détail, nous pensons que vos décisions, surtout si elles font école dans d'autres villes, sont susceptibles de nuire gravement à l'ensemble du secteur de la moto...
    VEB usine de motos Zschopau
    (Der Deutsche Straßenverkehr 12/1969, p. 191)


    D'ailleurs, pour les artisans dans les années 1960, MZ avait déjà des réponses :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Der_de23
    Der Deutsche Strassenverkehr, 09/1964 :
    samyb
    samyb
    Redac'chef
    Redac'chef


    Nombre de messages : 8266
    Date d'inscription : 23/01/2017

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  samyb Dim 10 Mar 2024 - 18:37

    En 1969 :

    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Der-de10
    (Der deutsche Strassenverkehr 12/1969)

    jef aime ce message


    Contenu sponsorisé


    Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960 Empty Re: Tranches de vie de motards dans la RDA des années 1960

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 18 Avr 2024 - 18:08